dimanche 25 février 2018

In my mail box #146


      In My Mailbox est inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie . C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés. Les liens sont regroupés sur le site Lire ou mourir.

    Cette fois ce sera un petit Imm car je n’ai acquis que 3 livres qui me tentent depuis un certain temps.


Confessions d'un automate mangeur d'opium de Colin Fabrice et Gaborit Mathieu
Maison d'édition : Bragelonne
Pages : 412

     Ce roman me tente depuis 2013 pour sa couverture mais je n'ai pas eu l'occasion de le voir en magasin et puis j'ai vue qu'il sortait en poche donc je me suis précipiter pour l'acquérir ayant relue le résumé assez prometteur.

Résumé :
     Paris, 1889. Un monde en transition, où les fiacres côtoient les tours vertigineuses des usines. Une ville brumeuse envahie par les aéroscaphes, d’étranges machines volantes qui quadrillent le ciel, et des nuées d’automates cuivrés... C’est dans cet univers révolutionné par l’éther, la substance verte aux propriétés miraculeuses, que la comédienne Margaret Saunders doit résoudre le mystère de la mort de sa meilleure amie, tombée d’un aérocar en plein vol. Sur la piste d’un créateur de robots dément, Margo, secondée par Théo, médecin dans un asile d’aliénés, va découvrir au péril de sa vie les dangers cachés de l’envoûtante vapeur.


La Trilogie Morgenstern de Jubert Hervé
Maison d'édition : Bragelonne
Pages : 768

     J'ai connue l'auteur par une toute autre série et le coté steampunk de la couverture m'a vraiment attiré.

Résumé :
     Dans une ville-décors à l'image de Londres au XIXe siècle, une jeune femme est sauvagement assassinée. Une sorcière enquêtrice, Roberta Morgenstern et son assistant, Clément Martineau, sont chargés de trouve le meurtrier. Cette traque les entraîne en un tourbillon de lieux et d'époques reconstitués, du Paris médiéval au Mexique des Aztèques. Tous les indices convergent vers le machiavélique comte Palladio, qui a ressuscité un quadrille de grands criminels pour renégocier avec le Diable son pacte d'immortalité...


Gardiens des cités perdues, tome 1 de Messenger Shannon
Maison d'édition : Pocket Jeunesse
Pages : 496

     Une série qui me faisait de l'oeil depuis sa sortie grand format aalors son passage au format poche à été l'occaision de me prendre le tome 1.

Résumé :
     Vous rêvez de visiter l'Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide !
Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde : depuis toujours, elle entend les pensées des gens autour d'elle. Un matin, un étrange garçon l'aborde et lui apprend qu'elle n'est pas humaine. Elle doit rejoindre l'univers qu'elle a quitté douze ans plus tôt.
De retour parmi les siens, une question l'obsède : pourquoi l'a-t-on cachée si longtemps dans le monde des humains ?

2 commentaires:

  1. Gardiens des cités perdues est top !
    Bonnes futures lectures !

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite de belles lectures avec ces jolies nouveautés

    RépondreSupprimer